lesptitsbateaux-labiblidemomiji

Avec une de mes meilleures amies, nous nous sommes récemment demandées comment nous ferions, quand nous aurions des enfants, le jour où ils nous poseraient des questions, simples d’apparence, mais auxquelles on ne saurait pas répondre, comme « Pourquoi le ciel est bleu ? ». Heureusement pour nous, chers lecteurs, Les P’tits Bateaux sont arrivés, nous lancent une bouée de secours et vont nous sauver de bien des situations.

Emission radio diffusée le dimanche soir sur France Inter depuis 1997, co-animée par Noëlle Breham et Marjorie Devoucoux, Les P’tits Bateaux font intervenir les spécialistes de tous les domaines possibles et imaginables pour répondre aux questions, parfois stupéfiantes, de nos enfants. Elles ont eu la bonne idée d’en compiler 100 – et les réponses les accompagnant – dans ce livre, qui est un vrai régal. On rit, on s’amuse et surtout, on apprend énormément.

C’est un vieil adage que celui selon lequel les enfants ont l’art du « pourquoi » et du « comment », la capacité à poser des questions les plus farfelues et insolites. Mais Les P’tits Bateaux nous montrent qu’ils s’interrogent aussi sur des sujets très profonds et philosophiques, qui font l’effet d’un stop et nous ramène sur Terre, à l’essentiel.

On s’embarque pour une lecture rythmée, drôle, émouvante parfois – aussi bien dans l’interrogation que dans la réponse-, originale à bien des moments. Beaucoup de ces questions laissent bouche-bée et très honnêtement, nombre d’entre elles étonnent.

Les spécialistes sont tous merveilleusement pédagogiques dans leur réponse, bien construite, faite simplement, avec, quand cela est nécessaire, des explications techniques et scientifiques. On trouve un vocabulaire riche mais adapté pour le jeune public, qui joue aussi sur l’humour pour faire passer les concepts. On rit beaucoup, notamment avec la métaphore de « Poulette », première poule terrienne, pour débattre de l’arrivée de l’œuf avant la poule.

Ce qui est d’autant plus agréable est l’élargissement de la question de base, souvent grâce à une relance de l’animatrice, qui permet d’en apprendre davantage et d’aller plus loin dans la réflexion.  Ainsi, à la question de savoir pourquoi Louis XIV se faisait appeler le « Roi Soleil », on passe au nombre de rois ayant gouverné en France, avec toute la complexité que cela comprend. Un trésor de connaissances, utiles et accessibles, à mettre entre les mains des moussaillons et capitaines de tout âge, pour voguer au loin, sans avoir besoin d’avoir le pied marin ! On ressort de cette lecture en se rappelant qu’on devrait toujours conserver une part d’enfance en soi et la garder en éveil.

Bon point aussi pour la couverture joyeuse, ludique et qui donne bien le ton de l’ouvrage !

Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer mon top 10 (rangé aléatoirement) des questions que j’ai préférées. Elles m’ont parfois fait rire, m’ont interpellée, je les ai trouvées originales et grâce à elles, je vais pouvoir épater la galerie (c’est vrai quoi, vous en connaissez beaucoup vous, des gens capables d’expliquer pourquoi La Vache Qui Rit, rit ? Et qu’elle a été inspirée par Wagner ? Bon, ça en fait une de moins dans mon top 10) :

J’aimerais savoir si les rois de France se tatouaient ou si ça se faisait pas trop à l’époque ?
Alors, Louis XIV avait-il un cœur gravé « I love myself » ?

Je voudrais savoir pourquoi La Joconde est si réputée alors qu’elle n’est pas si jolie que ça ?
Parce que ça m’a rappelé un souvenir de baby-sitting, une sortie au Louvre où la petite de 7 ans est restée sceptique face à Mona Lisa et m’a témoigné de la même incompréhension.

Pourquoi la mer est salée alors qu’elle ne reçoit que de l’eau douce ?
Franchement, je ne suis pas peu fière de pouvoir en parler maintenant.

Pourquoi tout le monde dit que les dinosaures, c’est vert, alors que personne ne les a jamais vus ?
J’ai toujours adoré les dinosaures, entre Jurassic Park et le magazine Dinosaures que je recevais à la maison, ma curiosité ne s’est jamais éteinte.

Pourquoi les vitamines portent une lettre ?
Ce n’est pas par hasard.

Je voudrais savoir si les marguerites ont toutes le même nombre de pétales.
Je vous dirai juste que la Nature ne cessera jamais de nous étonner.

Pourquoi les hommes se sont mis en tête que les femmes étaient inférieures à eux ?
Et oui, en 2013, malheureusement, la question se pose encore…

 Je voudrais savoir si à l’époque des chevaliers on mangeait des frites ?
Parce que c’est franchement drôle d’imaginer Perceval s’attabler avec un frite-soda à la Table Ronde.

Est-ce qu’un sourd-muet anglais peut communiquer en langue des signes avec un sourd-muet français ?
La réponse est plus complexe qu’on ne pourrait le croire…

Allez, montez à bord, en avant l’aventure !

Publicités