https://i0.wp.com/extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/340/P3/9782092548554.jpg

Quand j’ai commencé mes études d’histoire (je vous parle d’un temps (pas si) lointain), un de mes professeurs nous a expliqué, dans un de nos premiers cours, qu’établir une chronologie est toujours difficile, car cela implique forcément des choix. Alors une chronologie des plus grandes dates de l’histoire, je ne vous en parle même pas !

A la dernière édition de Masse Critique, je suis tombée dans la sélection des livres sur cet ouvrage à la couverture tonique, qui m’a tapée à l’œil. L’histoire est une passion et l’a toujours été. Autant vous dire que j’étais ravie d’avoir été sélectionnée pour le chroniquer.

Et je trouve que le livre est franchement pas mal du tout : en 80 pages et 50 dates, on va des premiers hommes aux attentats du World Trade Center en passant par Alexandre le Grand, les Croisades et la fin de l’Apartheid. Dans la forme tant que dans le fond, le livre est attractif, efficace et instructif.
Tout d’abord, le format carré, aisément manipulable, est très appréciable et d’autant plus pour les enfants. Les niveaux de lecture sont bien structurés, ce qui rappelle quelque peu les manuels scolaires mais s’y ajoute un soupçon de fantaisie propre à éveiller la curiosité et à retenir l’attention : les parties « ah bon? », « le détail qui tue », « malin », « la classe » et j’en passe apportent ces anecdotes que je chéris tant et qui sont à mon sens essentielles dans l’apprentissage de l’histoire. Le fil chronologique maintenu sur le bas des pages est agréable car il apporte des repères et permet même à l’enfant d’aller plus loin dans son envie d’apprendre.

Point positif supplémentaire, la place accordée à l’image n’est pas que ludique, elle vient soutenir et illustrer le propos avec simplicité mais intelligence. On pourra reprocher le choix d’illustrations plutôt que d’images réellement historiques. Mais je trouve qu’elles s’imbriquent bien et nous embarquent dans l’ambiance d’une époque, permet de situer et de graver des visages, des lieux. C’est à mon sens toute la réussite de ce livre : sans rentrer dans des détails trop poussés, qui pourraient rebuter plus d’un enfant, il offre un cadre de compréhension global des grands faits de l’Histoire sans étouffer ni noyer dans la masse des détails.

Sur le fond, les textes sont concis, bien écrits, avec un joli jeu typographique faisant ressortir l’essentiel de chaque rubrique. Les dates choisies sont pertinentes et couvrent une grande partie du globe. Après, on se dira qu’on peut toujours faire mieux et qu’on aurait pu accorder plus de place à certaines thématiques, à certains lieux ignorés. Mais comme dit plus haut, il faut toujours faire des choix. Et ils sont dans l’ensemble plutôt bons et bien décrits.

Je vous conseille de le glisser dans toutes les mains déjà avides de connaissance historiques ou celles récalcitrantes, que vous ferez probablement changer d’avis. Petit plus : pour compléter l’aventure, la collection « Les concentrés » a une application dédiée ! Merci à Babelio et aux éditions Nathan pour m’avoir permis de découvrir ce livre et par là même cette collection.

Publicités