louisedenewyork-labiblidemomiji

Louise est une vieille femme qui vit seule avec son chat Clairon dans une grande tour à New York. Son secret ? C’est une détective hors pair qui résout les affaires les plus complexes ! Alors quand l’électricité vient à être coupée un soir dans son quartier, pas de panique, elle part mener l’enquête. Mais au fond…qui est vraiment Louise ?

Louise de New York vient d’être récompensé par le prix du Premier Album, décerné par l’Association des librairies spécialisées en jeunesse (A.L.S.J) et il le mérite amplement !

Avec ses illustrations reprenant les codes du polar, on met en place un univers un peu rétro mais qui dévoile en même temps la modernité inhérente à la ville, la créativité qu’elle porte en elle. De par ses couleurs contrastées, qui instaurent un dynamisme et une vivacité pétillante, le traité géométrique de l’image valorise son architecture. New York nous est ici contée avec poésie. Il se dégage paradoxalement une grande douceur et une certaine naïveté qui ne va pas sans rappeler (en moins bien évidemment !) nos dessins d’enfants. A mi-chemin entre la restitution et l’abstraction lorsqu’il s’agit de représenter Big Apple, Gaia Guarino réveille les souvenirs et/ou représentations que l’on a de la ville, en laissant une grande place à notre subjectivité et notre interprétation.

C’est toute la force de cet album qui nous emmène en voyage avec Louise, mais pas seulement. On rend ici un bel hommage à la puissance créative de l’imagination et au bien qu’elle nous fait. Louise vient parler à l’enfant qui est en chacun de nous. Un très bel album, au rendu de qualité, original, qui vient avec subtilité nous rappeler qu’une histoire peut en cacher une autre…Drôle, espiègle et attendrissant, Louise de New York va devenir un must have de votre bibliothèque !

Publicités