leserreursdanslapeinture-labiblidemomiji

L’histoire de la peinture, on la trouve dans de multiples ouvrages, en long en large et en travers. Et si pour une fois, on l’abordait avec un angle original et neuf, celui de l’erreur ? Anachronisme, décalage, disproportion, confusion, quiproquo, propagande, manipulation des faits historiques…Les chefs-d’œuvre qui sont parvenus jusqu’à nous en sont truffés. Mais loin d’être le produit d’une ignorance ou d’une légèreté de l’artiste, elle cache souvent une volonté qu’il faut apprendre à décrypter. 34 œuvres analysées et décodées vous offrent les clés pour apprendre à lire l’image comme jamais auparavant…

Le titre est la première chose qui a retenu mon attention et a éveillé ma curiosité. C’est un parti-pris fort intéressant d’essayer de lire une image et ce qui semble être une erreur (parfois celle de notre regard), de la déchiffrer, en apprenant à lever le voile sur ce qui ne saute pas forcément aux yeux ou qui dérange. On nous propose ici de s’adonner à une lecture des peintures comme jamais auparavant, sans nous noyer sous une masse de détails mais au contraire, avec simplicité et même parfois humour. 34 oeuvres se prêtent donc au jeu, plus ou moins connues du grand public, ce qui à mon sens rend l’ouvrage d’autant plus riche. De Jan van Eyck à Jean Dubuffet en passant par Claude Lorrain, Edouard Manet, Bridget Riley et Yves Klein, les auteures nous emmènent dans une balade qui peut tout aussi bien se dérouler d’une traite que petit bout par petit bout.

Les Erreurs dans la peinture, c’est avant une invitation à comprendre, certes, des oeuvres et des artistes, mais au-delà, à éveiller notre regard pour apprendre à décoder les messages, à créer un lien avec l’artiste pour tenter de suivre – autant que possible- son cheminement, sa logique et le sens caché qu’il cherche à transmettre. L’artiste joue avec le spectateur et telle une quête, attend de lui de savoir déceler le mystère qui entoure son œuvre, de percer l’énigme ou de le rejoindre dans les interrogations qui le poursuivent.

Sur la forme, l’ouvrage est magnifique, bien imprimé et façonné, avec un grand soin apporté tant à la mise en page qu’à la compréhension du propos : les niveaux de lecture, les zooms, les jeux de couleurs, l’aération globale nous permettent de nous imprégner de l’information très agréablement et de l’intégrer réellement, sans jamais étouffer sous la masse. Une première double introduit la peinture, une seconde nous donne toutes les explications. Cette dernière vise à chaque fois à être un peu différente de la précédente, si bien qu’on ne se lasse pas : bien au contraire, le rythme alternée permet de vivre chaque peinture comme un cas d’étude à part entière. Petit point très appréciable : le sommaire. Bien présenté, une courte phrase donne le ton de chaque peinture et de son essence, ce qui est une excellente idée pour éveiller notre curiosité, et, pourquoi pas, pour aller directement consulter celle qui nous intrigue le plus !

Sur le fond, ce livre fait partie de ceux qui instruisent sans ennuyer, qui nous enrichissent sans nous laisser sur un sentiment d’indigestion. On nous introduit dans l’ouvrage avec un court texte des auteures et de l’éditeur, Jean Poderos, qui a eu l’idée originale de cet ouvrage. Ces textes viennent comme une mise en bouche délicate nous ouvrir l’appétit. Avec passion, simplicité et générosité, les auteures nous permettent de rentrer dans les coulisses des tableaux, de comprendre le contexte historique les auréolant quand besoin est, de nous ouvrir à l’artiste de manière plus générale, à son mode de pensée, à ses liens avec d’autres artistes de son temps, appartenant au même mouvement ou étant inspirés par lui. Par moments, il y a de réels partis-pris forts et amusants qui viennent vivifier encore plus les contenus :  je pense notamment à la retranscription de « l’interview » de Véronèse au tribunal du Saint-Office.

La variété des oeuvres et de leurs thèmes, la qualité des textes, les clés qui nous sont données pour décrypter les tableaux au-delà des apparences et par-là même créer un lien avec les artistes, sont autant d’éléments précieux qui concourent à faire de cet ouvrage un must-have de vos bibliothèques que les grands comme les plus jeunes pourront apprécier et aborder avec un oeil neuf à différents moments de leur vie.

Publicités