fleursencuisine-labiblidemomiji

Vous les offrez pour faire plaisir, vous les mettez en sachets pour parfumer votre linge, vous en faites des décorations d’intérieur, mais savez-vous que plus de 200 d’entre elles sont comestibles ? Gorgées de vertus médicinales et de goûts, les fleurs ne demandent qu’à venir surprendre vos assiettes et vos papilles. 

Carpaccio de betteraves accompagné d’une sauce crémeuse au géranium, tartare de concombre à l’ananas et au jasmin, beignets de fleurs d’acacia, riz au lait saveur lilas, caramel de sureau… Je parcours le sommaire et je ne sais déjà plus où donner de la tête, ivre de ce bouquet de saveurs qui nous est promis !

Je commence à feuilleter nonchalamment les pages et la maquette me prend au piège, trop tard, mes yeux sont concentrés sur la beauté qu’elle dégage. Aérienne, fraîche et délicate, elle allie des tons pastels assez girly à des photographies où les couleurs sont vives et gourmandes, en n’oubliant d’apporter un clin d’œil « encyclopédie des plantes » avec le dessin de petites fleurs effet crayon pour soutenir la présentation. On goûte autant à cette mise en page qu’à son contenu ! Je tire mon chapeau à la styliste culinaire qui réussit non seulement à interpréter avec élégance les recettes mais aussi à créer une véritable ambiance propice à l’évasion, à faire jouer notre imaginaire, à nous projeter dans de prochaines tablées.

Il est vrai que je suis attirée par le thème, ce qui explique mon enthousiasme. Je porte un grand intérêt à l’introduction de fleurs dans ma cuisine depuis un moment et je connais très peu d’ouvrages leur faisant la part belle. La tarte au citron à la lavande, le lassi à la rose, les cornes de gazelle parfumées à la fleur d’oranger sont quelques recettes que j’ai déjà pu tester et approuver. J’aime expérimenter des choses nouvelles de temps en temps et c’est typiquement ce que les auteures nous proposent.

Simplicité et promesse de goût sont les atouts de ces recettes, nécessitant des ingrédients faciles à trouver dans la nature et en magasins bio. Elles sont pleines de fraîcheur et sortent de l’ordinaire. Il y en a pour toutes les sensibilités et toutes les saisons : les plus intrépides oseront la salade piquante et croquante aux fleurs des champs (que vous apercevez en couverture), les plus sages commenceront par une tisane glacée féerique parfumée à la rose et l’acacia ! Un mal de gorge : vous pourrez confectionner vos propres bonbons à la mauve et au citron (merci mère Nature !). La simple pensée du goût des fleurs vous rebute ? Sachez que plusieurs recettes proposent des utilisations de fleurs uniquement pour colorer les plats.

Et si cette cuisine de Merlin vous semble compliquée, soyez rassurée : toute une méthodologie sur la cueillette, le séchage des fleurs, la concoction des huiles, vinaigres, confits, sirops, pétales cristallisés vous explique tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer. N’étant pas moi-même une cuisinière chevronnée, je peux vous dire que tout m’a paru réalisable par mes petites mains parfois maladroites !

Vous pourrez désormais le dire avec des fleurs de bien des manières…

Il n’ y a plus qu’à tester : il se trouve que je vais bientôt recevoir pas mal de personnes qui pourront se prêter au jeu de la dégustation. Alors, entre la pannacotta au jasmin et son coulis de poires crues ou les muffins à la rose et à la rhubarbe, coeur de fraises, vous choisiriez quoi ?

A vos votes !

Publicités