wilt2-labiblidemomiji

Wilt et ses aventures insolites sont de retour. Après les sordides événements qui lui étaient arrivés précédemment, on aurait pu penser que la vie allait enfin lui laisser couler des jours paisibles et heureux. Mais il faut croire que la présence de quadruplées, la nouvelle obsession de sa femme Eva pour les modes de vie alternatifs et l’arrivée d’une jeune fille au pair allemande pas très nette vont nettement entraver ses plans. Et vous ne pensiez tout de même pas qu’au niveau boulot tout se passerait pour le mieux dans le meilleur des mondes ? 

Vous ne connaissez pas encore Henry Wilt ? Allez donc faire un tour vers le tome 1 !

Encore plus drôle et plus loufoque que le premier opus, Tom Sharpe nous embarque dans un fou rire de 317 pages où les situations les plus simples se transforment en un dédale ubuesque hilarant. Comme Henry Wilt aime à le dire, les ennuis semblent le chercher et même quand il s’acharne à dire la vérité, elle se retourne contre lui. Chat noir par excellence, il se retrouve au cœur de problèmes qu’on aurait peine à imaginer dans la vie réelle et qui pourtant sont tout à fait probables.

Nous avions quitté un Henry qui après avoir lutté pour monter les échelons administratifs se retrouve à la tête d’un département du Tech, avec un salaire lui ayant permis de s’installer dans une maison immense où Eva régente tout, ou presque. Quatre démons, très éveillés et malins, ont en effet rejoint leur vie et vous feront désormais relativiser les bêtises de votre progéniture. Cinq femmes gouvernent donc le palais et Wilt alterne entre l’envie d’étrangler celles qui vampirisent son existence et l’amour qu’il leur porte. Et quand une sixième débarque d’Allemagne, telle une Vénus sortie des eaux, Wilt ne sait plus où donner de la tête. Il se croit renaître devant tant de beauté et d’intelligence…Avant que les soucis lui explosent à la figure. Bien sûr, un film anticapitaliste et légèrement pornographique, réalisé avec un faux crocodile par un professeur du Tech, ne va pas contribuer à diminuer la dose de stress qu’il doit gérer.

Plusieurs histoires sont développées et s’entremêlent au fur à mesure, ce qui vivifie le récit et maintient notre intérêt. On a clairement affaire ici à un vaudeville et dans sa digne lignée, tout est ici au service du rire. De même, la caricature de certains personnages accompagne avec délice le texte. Pour ne citer qu’elle, Mrs Frackas, vieille anglaise issue de l’héritage colonial, qui assure de temps en temps le baby-sitting des quadruplées, apporte à elle seule un cocktail pimenté à l’histoire. On suit avec plaisir les évolutions des personnages, voire leur régression depuis le tome 1. C’est aussi là que réside le talent de l’auteur : il réussit à nous faire aimer des personnalités déjantées et complètement folles, qu’on espère ne jamais côtoyer dans la vie de tous les jours !

Tom Sharpe fait jaillir avec brio son humour british, ses répliques cinglantes et manie avec génie le langage peu châtié de Wilt sans jamais tomber dans une vulgarité déplaisante. Je ne vous en dis pas plus, on peut très rapidement dévoiler beaucoup trop l’intrigue de ce livre. Je vous conseille juste de rajouter ce roman à votre liste, on s’attache vite à la tribu des Wilt et à leurs mésaventures.

Publicités