lenoelduchatassassin-labiblidemomiji

Bien sûr, on pourrait penser que Tuffy a volontairement déchiqueté la robe de soirée de sa maîtresse. Evidemment, on pourrait croire qu’il a délibérément lancé toutes les boules du sapin à travers le salon. Mais notre matou britannique préféré a décidé de rétablir la vérité : tout le monde s’est ligué pour lui faire passer un mauvais Noël. Comment ? Il va tout vous raconter et après ça, promis, vous comprendrez qu’il est parfaitement innocent. 

Depuis que j’ai découvert les aventures du plus célèbre chat assassin avec le premier tome, je suis irrémédiablement attachée à cette boule de poils à l’humour caustique, aux répliques mordantes, qui me fait rire à gorge déployée !

Anne Fine a écrit plusieurs volumes de ses aventures mais à l’approche des fêtes de fin d’année, j’ai craqué sur celui dédié à Noël lors du Salon du Livre Jeunesse 2015 à Montreuil. Ici, Tuffy nous fait découvrir avec son œil de félin la dure vie qu’il mène lors de cette période : les invités lui prennent ses fauteuils préférés, tous les enfants essaient de le prendre dans les bras et de l’intégrer dans leurs spectacles, il n’a pas le droit de toucher aux décorations. Et comble du comble, alors qu’on le voue aux gémonies quand il chasse des oiseaux, il voit le traitement réservé à cette pauvre dinde, farcie puis enfournée ! Les humains sont hypocrites et sans cœur…Avec un style et un humour britannique à même de ravir les petits comme les grands enfants, l’auteur nous emmène dans le quotidien de notre compagnon à quatre pattes et nous fait passer un excellent moment de lecture, où un fou rire vient immédiatement remplacer le précédent.

Ce qui contribue à rendre cet ouvrage aussi accessible et plaisant, c’est notamment ce regard porté sur les humains, qui n’est pas sans rappeler aussi celui des enfants, qui ne comprennent parfois pas non plus les réactions des adultes. Ils s’amuseront des catastrophes souvent involontaires provoquées par ce chat, plus maladroit et malicieux que méchant. Sous ses airs hautains, Tuffy est juste une machine à enclencher des catastrophes qui le dépassent et c’est cela qui le rend si comique. Enfin, les illustrations contribuent à maintenir notre hilarité et viennent encore plus déployer notre imaginaire.

L’histoire peut être lu à partir de 6-7 ans par des enfants déjà autonomes dans la lecture, mais convient tout à fait pour une lecture orale avec les plus jeunes, qui pourra être un doux moment de complicité et l’occasion de se rappeler des Noëls précédents et de penser à ceux à venir. Qui en effet n’a jamais connu un Noël où les gaffes s’accumulaient ?

Universel et sans limite d’âge, que vous soyez amateurs de chats ou pas, vous ne pouvez que succomber au charme de Tuffy !

Publicités