album-jaguar-enfant-feu-labiblidemomiji

Abandonné dans la jungle amazonienne suite à une chasse aux perroquets qui tourne mal, Botoque est recueilli par un très beau jaguar aux traits étrangement humains et aux manières aussi élégantes que douces, qui va prendre soin de lui comme de son propre fils et lui révéler la magie du feu, en lui demandant d’en garder le secret. Le mal du pays pousse Botoque à retourner dans son village et sur place, il a bien du mal à tenir sa langue sous la pression des habitants qui veulent connaître la magie de la viande cuite qu’il a ramenée…

Issu d’une légende brésilienne, ce très beau conte des origines est plein de sagesse amérindienne, d’amour et de porte en lui une pointe de tristesse en même temps. Une tristesse qui souhaite cependant insuffler un message utile pour inviter les Hommes à réfléchir à leurs comportements et aux conséquences qu’ils peuvent avoir : nous sommes tous connectés, notre impact sur la vie d’autrui se reportera tôt ou tard sur nous. Deux mythologies essentielles de la région se mêlent ici : celle de l’origine du feu et celle de la férocité du jaguar, animal redouté des êtres vivants près de lui dans la forêt amazonienne. Les Hommes ont toujours eu besoin d’expliquer le monde qui les entoure et qui de lointains millénaires avant nous devait paraître encore plus complexe et mystérieux.

Muriel Bloch raconte une histoire touchante où surviennent et se succèdent une multitude d’émotions fortes : peur, amour, angoisse, stress, colère, amitié. Dans une prose douce qui porte en elle une forte densité de sensations et avec un grand art de la narration, elle nous emmène au cœur de ces contrées verdoyantes sauvages, dans des temps très reculés. Et les messages qui se dégagent de ce récit sont puissants : la force de l’amour mais aussi celle de la trahison qui peut à jamais transformer un être, ici le jaguar, qui en perd son humanité, sa douceur et son altruisme. La nécessité de respecter autrui et ses secrets. L’espoir aussi, qui est toujours présent car l’ombre signifie qu’il y a aussi de la lumière. Si cette histoire ne se finit pas vraiment comme dans un conte de fées, les sages amérindiens ont sûrement tenté de faire amende honorable au travers de cette légende pour reconnaître qu’en dépit de la peur que le jaguar inspire, il mérite leur considération…Chacun au travers de cette lecture pourra venir y puiser un message qui viendra enrichir son cœur.

Enfin, l’auteur permet aussi d’éveiller la conscience des plus jeunes sur les espèces en danger de la région, le braconnage et permet de favoriser la réflexion autour de l’impact des activités humaines sur la biodiversité.

Une histoire édifiante donc, magnifiquement mise en scène par les illustrations envoûtantes et somptueuses d’Aurélia Fronty. Une explosion de couleurs qui vient rendre hommage aux couleurs chatoyantes et verdoyantes de l’Amazonie, un traité graphique gracieux et onirique qui nous donne l’impression d’être plongé dans un rêve, aux contours cependant bien définis.

Un très bel album vibrant de chaudes et vives couleurs, plein de sagesse, qui nous emmène loin dans le temps et l’espace pour apprendre à mieux écouter les échos de notre nature majestueuse et à la respecter.

Publicités