la vengeance du chat assassin-LabiblideMomiji

Alors, comme ça, la mère d’Ellie a décidé de s’inscrire à un cours d’art et de prendre Tuffy comme modèle de ses créations ? C’est apparemment mal connaître le caractère de ce matou très susceptible…Ajoutez-y son sens inné de la maladresse, une tombola et une voiture en piteux état, tous les éléments sont là pour que notre chat assassin préféré s’en donne à cœur joie pour montrer qu’il ne se laisse pas faire !

Encore un volume de cette hilarante série parcourue avec délice à chaque fois ! J’ai retrouvé avec joie un Tuffy au caractère toujours aussi mordant, ronchon, entêté et de mauvaise foi mais ô combien drôle ! De même, on a plaisir à voir depuis son regard et ses moustaches les personnages qu’on connaît et dont les péripéties nous amusent ! Le père d’Ellie, avec qui Tuffy joue à je t’aime moi non plus, la mère extravagante, Ellie pleine d’amour et aveuglée par son amour sans bornes pour son félin grognon qui bien souvent se laisse prendre des bras à contrecœur.

Une fois de plus, l’auteur réussit à créer une intrigue pleine d’humour où Tuffy est tout à la fois héros, vilain, victime et spectateur. Anne Fine happe dès les premières lignes notre attention dans un style oral, direct et concis, concentré d’un humour plein d’ironie et de cynisme. Ce parti-pris de rédiger comme un journal intime les événements que vit Tuffy est efficace car il crée une proximité Cela se marie merveilleusement bien à un comique de situation qui fera rire petits et grands et les amateurs de chats davantage (nous reconnaissons tous un peu de Tuffy en chacun de nos chats). Et comme toujours, les illustrations provoquent le rire avant même d’avoir eu à lire le texte, et augmentent l’hilarité une fois les lignes parcourues !

J’ai déjà beaucoup parlé de cette saga, je ne m’étendrai donc pas mais je vous la recommande chaudement une fois de plus : des histoires drôles mêlant différents niveaux d’intrigues, un matou profondément attachant, une plume pleine d’humour et dont on pourrait réellement croire qu’elle est l’œuvre d’un chat font de cette série une petite merveille réjouissante, à lire seul à partir de 7 ans ou en famille pour les plus petits !

Les autres volumes du chat assassin, c’est par ici :

Journal d’un chat assassin

Le chat assassin s’en va

L’anniversaire du chat assassin

Le Nöel du chat assassin

Publicités