Mmm… Noël et son lot de réjouissances culinaires approchent !! Vous l’aurez compris, cette année, moi et mon amoureux fêtons Noël en expat et donc loin de nos familles. La mienne me manque beaucoup ! Et tout me fait penser à elle en ce moment encore plus. Alors aujourd’hui, au chalet, on devait parler de gourmandises pour le troisième lundi à thème et j’ai spontanément pensé à des petits gâteaux polonais que ma Maman nous fait tous les ans pour Noël : les faworki, qui veut dire grâce ou faveur (Maman, si tu passes sur le blog, tu es géniale et une Maman extraordinaire. Pareil pour toi Papa !).

Le faworki est un dessert polonais aussi gourmand qu’aérien, fondant que croustillant ! Je pense que dans différentes régions européennes (qui n’est pas sans rappeler , on retrouve ce type de biscuit cuit rapidement dans l’huile et parsemé de sucre glacé.  Ceux de ma Maman donnent toujours l’impression délicieuse de mordre dans un nuage sucré et doux !

faworki2

(J’ai récupéré cette photo sur internet, je n’en ai pas sous la main !)

C’est un dessert assez long à préparer. J’ai vu pas mal de recettes en ligne que vous trouverez aisément mais les photos donnent à penser à un biscuit plus dense et gras que ceux de ma Maman. Si j’y pense, je lui demanderai la recette et je vous la déposerai.

En gros, il faut pétrir longtemps la pâte puis la laisser reposer un bon moment avant d’en découper des morceaux puis de les étaler finement au rouleau à pâtisserie. On prélève des bandelettes puis on fait une incision sur le milieu pour faire un tour dedans avec un des bouts. Puis on passe quelques secondes dans l’huile chaude et on égoutte. Le sucre glacé vient en touche finale. Quand c’est bien fait, on ne sent pas le gras en bouche mais au contraire une texture légère et vaporeuse !

Un régal et un souvenir très fort pour moi :)

Et Noël c’est dans 3

Publicités