economix

De la main invisible d’Adam Smith à Occupy Wall Street, résumer de manière ludique et accessible plus de trois siècles d’histoire économique, des différentes théories et pratiques ainsi que leurs impacts est l’objectif de ce roman graphique qui nous emmène dans un voyage à travers le temps et l’espace pour comprendre comment nous en sommes arrivés là. 

L’économie est une science plutôt obscure pour beaucoup d’entre nous et n’est pas forcément très attractive pour le commun des mortels. Et pourtant, elle gouverne à l’heure actuelle nos sociétés (hélas de plus en plus). La comprendre un minimum est donc essentiel pour (re)gagner en pouvoir citoyen, pour agir, anticiper et maîtriser notre destin, dans un monde de plus en plus connecté mais aussi de plus en plus inégalitaire, où les spéculations de quelques financiers et les « optimisations » visant à un plus grand profit de quelques gestionnaires assoiffés détruisent des vies à proximité de chez nous mais aussi à l’autre bout du monde. Voilà le message de Michael Goodwin dont le discours clair, plein d’humour et parfois d’insolence sert à mettre en scène son propos, à tendance progressiste.

Pour cela, il nous embarque dans l’histoire relativement courte de l’économie de par le monde et son actualité. On commence avec la mainmise hollandaise, les comptoirs anglais et la guerre d’indépendance américaine notamment, qu’il analyse sous ce prisme pour montrer comment l’économie s’est rapidement mise à créer des liens mais aussi des conflits à grande échelle et à bouleverser l’équilibre de notre planète. On y raconte la mondialisation, les grandes figures et leur influence, l’impact des décisions prises, des guerres, du réchauffement climatique, des déréglementations…

Michael Goodwin et Dan E. Burr ont honorablement réussi à mettre sous la forme originale du roman graphique un condensé pédagogique des grands courants de pensées et des pratiques en résultant. Les 340 et quelques pages qui le compose se parcourent rapidement, d’autant plus que l’auteur ne se contente pas d’énoncer mais argumente intelligemment son opinion avec la conscience de ses prises de paroles qui peuvent paraître politiques. Car il s’agit bien ici de prendre position et l’auteur dénonce clairement la situation actuelle et son absurdité (jamais notre monde n’a été aussi riche et n’aura pourtant autant concentré l’argent au sein d’une minorité si réduite).

Ce qui est encore plus appréciable est qu’il ne cherche pas à nous imposer son point de vue mais nous engage à avoir notre propre réflexion, à poursuivre nos lectures pour en savoir davantage et à ne surtout pas nous laisser embobiner par le discours dominant (avec la piqûre de rappel sur la concentration des médias entre quelques monopoles). Il fait preuve tout au long de ce livre d’une grande lucidité et rend limpide des concepts pas forcément simples à aborder (on y trouvera matière à expliquer des rouages complexes comme la Grande Dépression de 1929 même à des enfants). Il démolit avec brio certains préjugés et ne peut laisser indifférent le lecteur.

On regrettera peut-être que passé un certain stade, l’ouvrage soit plutôt concentré sur les États-Unis mais l’auteur parle de ce qu’il connaît le mieux. Son étude ne concerne cependant pas que ce pays et s’il serait intéressant d’avoir un ouvrage similaire pour la France, on ne peut pas dire qu’on en soit non plus si éloigné et admettons-le : si l’échiquier mondial est en pleine mutation, (Michael Goodwin parle notamment de la place de la Chine), l’économie américaine continue d’avoir un impact gigantesque sur le monde. Y voir clair permet donc de cerner beaucoup de choses.

Je ne suis pas passionnée par le domaine de l’économie, c’est le moins qu’on puisse dire, même si j’ai des notions grâce à mes études d’histoire notamment. Mais j’ai conscience que ne pas chercher à en maîtriser les bases serait une entrave à ma propre capacité à comprendre un angle du monde et à formuler des opinions construites sur des faits avérés. Si comme moi, vous souhaitez acquérir les outils nécessaires à votre pouvoir citoyen et si possible en s’amusant, Economix est fait pour vous. Je suis ressortie bluffée de cette lecture. Précieux, original et ludique, il est vraiment à mettre dans votre bibliothèque familiale et il faut le répandre comme la bonne parole ! 

Publicités