B26346.jpg
Mrs Donaldson et Mrs Forbes incarnent l’archétype de la respectable quinquagénaire mariée (ou veuve), mère de famille de la classe moyenne britannique ne faisant pas parler d’elles. Et pourtant, il faut se méfier de l’eau qui dort…

Comme j’ai pu vous le mentionner récemment, j’ai eu envie de découvrir davantage Alan Bennett ces derniers temps et ai donc enchaîné quelques lectures d’affilée. Je dois malheureusement dire que ce recueil de deux histoires courtes ne reste pas une lecture marquante. Si j’y ai retrouvé son humour et son regard acéré sur la société britannique, je n’ai pas accroché plus que cela au récit de ces deux ménagères.

La première histoire est centrée sur Mrs Donaldson, que le veuvage a libéré d’un mariage fade. Elle décide de loger des étudiants pour compléter ses revenus, en plus d’un petit job qui consiste à incarner différents personnages lors de simulations de consultations médicales. Mais sa vie va basculer le jour où ses étudiants qui ont du mal à payer leur loyer vont lui proposer un marché osé qu’elle va accepter.

La seconde est axée sur Mrs Forbes, qui chérit son fils unique, conseiller bancaire beau à souhait. Ce dernier s’apprête à épouser une riche mais quelconque héritière au désarroi de sa mère à qui son entourage tente de cacher sa bisexualité. Là encore, ce n’est pas ceux qu’on croit qui maîtrise le plus de secrets.

Si ces deux personnages sont plutôt drôles, je n’ai pas vraiment aimé ces histoires. Elles ne m’ont pas transportée, j’ai lu sans plaisir particulier ces deux récits. La magie n’a pas pris. Ils sont courts donc cela ne m’a pas pris longtemps, autrement, j’aurais probablement arrêté ma lecture. Une petite déception donc par rapport à d’autres livres de cet auteur dont le style et les intrigues me plaisent d’ordinaire. C’est d’ailleurs probablement le point positif majeur que je retiendrai de ce livre, pour finir tout de même cet article sur une éclaircie : Alan Bennett décortique toujours avec autant de verve la société britannique, ce qui fait sourire à plusieurs reprises.

Pas de coup de coeur et même une légère déception donc sur cette lecture, qui n’a pas su retenir mon attention ou me marquer comme d’autres livres de cet auteur !

Publicités