InstagramCapture_0d16cef2-8c93-4386-bf7c-5020281fdaa4

Certains mots abritent un univers de réflexions possibles et imaginables : de la pudeur à la promesse, de l’héritage à la fraternité, ce sont treize d’entre eux qu’Étienne Gruillot décortique, nous entraînant dans une déambulation littéraire enivrante.

Cela fait maintenant plusieurs ouvrages que je parcours qui rassemblent des contenus d’émissions radios et bien souvent, j’ai été agréablement surprise des découvertes faites. Dans le cas de ce livre, issu de l’émission de France Culture, La vie comme elle va, on peut même parler de ravissement.

Avec fraîcheur, souplesse intellectuelle quasiment féline et au moins autant de poésie que de philosophie, Étienne Gruillot analyse et dévoile la densité d’un mot, invitant à le questionner, à en mesurer les significations profondes, les incarnations d’hier et d’aujourd’hui mais aussi les multiples interprétations. Et derrière un sens commun bien accepté, l’observation attentive et minutieuse permet d’en nourrir de nouveaux. Élégance et exigence vont ici de pair. L’élégance se traduit par une voix qui ne cherche pas à nous noyer sous des démonstrations étouffantes et obscures. L’auteur rend au contraire son érudition accessible à tous, usant avec un art consommé de la beauté indétrônable que revêtent les habits de la simplicité et de la sobre justesse. L’exigence reste cependant sur le devant de la scène : Étienne Gruillot construit efficacement son propos, le soutient à l’aide d’exemples pertinents, se référant aussi bien à Kant qu’à Rimbaud. Et la magie opère.

Chaque mot devient une balade enivrante, belle et riche en émotions. Courtes mais denses, ces promenades intellectuelles sont une bouffée d’oxygène, où l’on savoure les phrases comme autant de gourmandises. Avec la sensation agréablement déroutante d’atterrir parfois là où on ne s’y attend pas. J’ai beaucoup aimé ce sentiment de surprise, stimulant et jubilatoire pour l’esprit, tout comme le raffinement et la finesse renouvelé page après page, la conclusion me laissant parfois songeuse, parfois un sourire aux lèvres, les neurones en ébullition à chaque fois.

Poésie et philosophie ne font plus qu’un sous la plume d’Étienne Gruillot qui a su me ravir au travers de ces fécondes méditations littéraires qui nous invitent à réfléchir à ce que certains mots évoquent et abritent, à nous questionner sur nos sociétés, nos symboles aussi. Sans jamais rien qui pèse ou qui pose pour reprendre Verlaine, ce recueil est une lecture absolument délicieuse que je vous recommande !

 

Publicités