coquelicot

Dans ce lumineux petit livre, Anne Sylvestre nous révèle les mots qui comptent pour elle et dessinent les contours de son existence, ceux qui convoquent souvenirs, émotions et sensations : mer, frangipane, parfum, acacia, édredon…

En ce moment, les lectures que je privilégie sont celles qui me font sourire, voyager et m’évader car j’en ai besoin. Anne Sylvestre a réussi à m’enchanter page après page en nous narrant certains pans de sa vie par petites touches, avec des mots abritant un univers bien à elle.

L’écriture est poétique, mélodieuse, propice à la détente. On se sent happé par cette plume qui nous emmène tour à tour en enfance, au bord de la Mer, au cœur de Paris, en Alsace, dans les champs de fleurs ou dans sa maison. Un vrai délice littéraire, une balade aux nombreux arrêts, où chaque mot n’est l’affaire que d’une à 3 pages maximum, idéal pour en apprécier la saveur sans se lasser. On rebondit donc au fil des mots, dans le temps et l’espace, surpris et intrigué à chaque nouvelle entrée, en se demandant quelle histoire va nous être contée.

Amour de la nature, des plaisirs simples et des petites joies du quotidien, de la langue française aussi : Anne Sylvestre nous invite dans son monde avec une espièglerie enfantine, une poésie et une retenue élégantes  qui ne peuvent que nous toucher et nous inviter à notre tour à réfléchir aux mots de notre vie. Une bien jolie lecture à découvrir !

Publicités