En attendant Bojangles.jpg

Elle est instable, passionnée, aimante et aimée. Il ferait tout pour elle, il va même jusqu’à créer une autre réalité pour la combler de bonheur. Ensemble, ils dansent sur Mr. Bojangles devant leur petit garçon, qui observe avec amour, tendresse et perplexité la folie dans laquelle sombre sa maman.

Alice, aka Page 53, m’a offert récemment ce livre pour mon anniversaire. Une très jolie surprise puisque je voulais le lire depuis longtemps. L’attente aura été à la hauteur de mes espérances : j’ai adoré cette lecture, belle et émouvante au possible.

Le thème majeur de ce roman, la folie, est abordée avec douceur, subtilité et pourtant, il nous percute de plein fouet. Olivier Bourdeaut réussit un tour de maître en nous faisant rire et pleurer tout au long du livre, parfois dans la même page. Le regard de l’enfant sur sa mère, qui peu à peu perd le contrôle, mais aussi sur son père, qui embarque dans sa folie suffisamment pour en partager l’allégresse mais avec la retenue nécessaire pour ne pas faire perdre pied à toute la famille est tout simplement touchant. L’innocence et la pudeur qui caractérisent le narrateur nous transportent avec délicatesse dans un univers qui recèle beaucoup de parts sombres mais que le narrateur nuance toujours de belles touches de lumière. Le désespoir finit toujours par laisser le dessus à l’espérance et l’humour avec la grâce nécessaire pour balayer les trop nombreux nuages noirs d’une enfance singulière, parfois compliquée mais toujours pleine d’amour.

Impossible de rester insensible à cette lecture qui traite de la maladie mentale avec bienveillance et qui surtout rappelle qu’elle n’altère en rien l’amour inconditionnel que les membres d’une famille aimante peuvent ressentir les uns pour les autres, malgré les difficultés du quotidien.

Olivier Bourdeaut signe ici un merveilleux moment de lecture qui a su me toucher, m’émouvoir en faisant cohabiter le rire comme les larmes. La folie est traitée avec poésie, douceur mais sans masquer sa dure réalité. Une lecture que je vous recommande chaudement.

Publicités