Recherche

La bibli de Momiji

Catégorie

DIY/créer/cuisiner

1001 activités autour du livre, Philippe Brasseur, éditions Casterman

1001activitésautourdulivre-labiblidemomiji

Un livre ça se lit, mais surtout, ça se vit de 1001 manières et bien plus encore ! Comment ? Philippe Brasseur vous propose ici une mine de trésors à utiliser, à agrémenter, mélanger pour que chacun ait ses propres clés pour créer des instants magiques de lecture…

Ce livre m’a été offert par une très bonne amie qui connaît ma sensibilité à la littérature jeunesse, à l’enfance et qui depuis le début m’encourage dans l’écriture de mes propres textes. Autant vous dire que je me suis plongée dans cet ouvrage avec une grande curiosité et que j’en suis ressortie avec des idées à foison !

Philippe Brasseur a eu l’idée de ce livre pour accompagner les enseignants, les bibliothécaires, parents, animateurs et les bouquinovores de manière générale dans leur démarche pour faire découvrir et aimer la lecture aux enfants. Pensé pour les 2-8 ans, ce livre permet en réalité de mettre également en place de nombreuses initiatives pour les plus grands, voire même pour les adolescents à mon sens. Et surtout, l’angle choisi, celui de l’instauration d’une relation adulte-enfant par la lecture m’a particulièrement touchée. Après tout, parmi les objets les mieux placés pour transmettre, instruire, faire rêver et créer la complicité, le livre n’apparaît-il pas comme une évidence ? (pour moi oui en tout cas).

Concrètement, qu’est-ce qu’on nous offre comme choix pour sortir de la routine de la lecture et du questionnaire en classe, de l’histoire racontée avant de dormir ? 9 thématiques et 80 idées de bases que vous serez libre de mettre en lien, de façonner à votre manière par la suite. Rien que ça ! 9 chapitres qui permettent tout d’abord de piocher dans le sujet qui vous intéresse le plus le moment voulu : vous souhaitez concocter un environnement idéal, mettre en place une ambiance un décor ? Faire d’un livre le prétexte à un spectacle, au développement de l’imagination ? Animer et faire participer tout un groupe d’enfant à la lecture, faire prendre confiance à un timide ? Jouer avec les mots, organiser une chasse au trésor, un club,  une exposition à partir de livres ? Stimuler la créativité, enrichir le vocabulaire, apprendre à lire l’image ? Favoriser l’échange et le partage ? Dessiner et bricoler à partir d’une histoire ? Vous trouverez tout ceci dans ce livre et tellement plus encore !

Je dois dire que je suis pleine d’admiration pour Philippe Brasseur qui met le pouvoir de l’imagination au service de la promotion de la lecture, non pas comme un seul outil d’apprentissage, mais comme un compagnon de vie, une amie qui est toujours là pour nous à chaque instant et dans tout contexte. Chaque enfant est unique et a des goûts différents. Cependant, je reste persuadée que les livres et les mots qui les composent contiennent les clés pour répondre aux envies et à l’imaginaire de tout un chacun, reste les plus belles promesses pour s’épanouir et découvrir qui l’on est, ce que l’on aime et ce que l’on peut et veut être. L’auteur l’a bien compris et délivre avec tous les ateliers qu’il propose de quoi satisfaire tous les enfants, qu’ils soient plutôt manuels, plutôt sportifs, timides, extravertis ou déjà souris de bibliothèque avant même de savoir lire.

L’ouvrage aurait pu n’être présenté que sous une forme didactique mais il n’en est rien : tant sur le fond que sur la forme, il a été extrêmement bien réalisé pour susciter l’intérêt de l’enfant et en faire un acteur participant pleinement.

L’ensemble est aéré, le format carré et assez grand du livre permet une prise en main aisée, ce qui compte beaucoup je pense pour ce type d’ouvrage, surtout si l’on est deux personnes à le lire en même temps !
La recette de ce cocktail réussi réside aussi en quelques ingrédients simples : des illustrations rigolotes, des couleurs différentes page par page pour créer du rythme et apporter du pep’s (tout en veillant à conserver en bas de page un filet permettant de repérer le chapitre où l’on se trouve), des niveaux de lecture bien construits (titre en grand, bulle pour les consignes, encadré qui nous fournit des informations – fait historique, une idée supplémentaire pour compléter le jeu, etc. -). Tout pour donner envie de se plonger dedans et de vouloir tout tester !

La forme c’est bien, mais qu’en est-il du fond ? Pour mon plus grand plaisir, les textes sont bien rédigés, concis, drôles. On nous donne  toutes les clés pour réaliser les ateliers dans les meilleures conditions, en nous conseillant sur les outils à avoir mais on nous permet d’adapter le jeu en fonction du contexte, ce qui est vraiment génial. De plus, on nous propose également de trouver encore plus d’idées en nous rendant sur le blog dédié du livre, ou en se rendant dans le chapitre Annexes où vous trouverez de nombreuses adresses de la littérature jeunesse, que ce soit pour trouver des sélections d’ouvrages, des salons du livre, des adresses internet, pour vous abonner à une revue spécialisée, ainsi qu’une bibliographie de l’ouvrage pour celles et ceux qui auraient envie de prolonger la réflexion.

Je vous recommande chaudement ce livre, d’autant plus si vous êtes parent ou que vous êtes amené à travailler avec des enfants. Au-delà du livre, tout un monde s’ouvre au lecteur pour prolonger l’aventure, s’amuser et apprendre, Philippe Brasseur vous le prouve ! A vous de jouer …

 

Publicités

Madame Mo, les fêtes japonaises, éditions Picquier jeunesse

Image

Madame Mo, c’est déjà et avant tout un « Créateur d’objets de décoration d’inspiration japonaise, design et dessins animés pour enfants et adultes » que vous pouvez découvrir à cette adresse : http://www.madamemo.com.

C’est tout un univers poétique et drôle, tout en couleurs, avec des personnages attachants qui nous emmènent dans ce livre à la découverte des fêtes traditionnelles japonaises. A travers les histoires, les souvenirs d’enfance, les anecdotes de Yoko, Norio, Plüq, Rose, Magnus et Ozu, on fait un voyage culturel sur toute une année. 12 mois, 12 fêtes majeures qui nous sont expliquées et contées intelligemment, avec douceur et humour, qui nous apprennent beaucoup, tout en nous plongeant avec régal dans l’ambiance des lieux et des contextes : Oshogatsu, le nouvel an japonais, Tsuyu, la saison des pluies, Tanabata Matsuri, la fête des étoiles ou encore Shichi-go-san, la fête des enfants pour ne citer qu’elles !

On découvre l’origine de ces fêtes, leur déroulé, les coutumes et chansons associées et on se prend au jeu ! Mais ce qui fait toute la richesse et participe à rendre unique ce livre, c’est la volonté de faire participer le lecteur : à chaque fête est associée une activité manuelle et une recette de cuisine propre à l’événement ! Que vous soyez plutôt porté sur le pinceau ou sur les fourneaux, on vous donne les clefs pour réaliser vos chefs-d’oeuvre et célébrer chez vous ces fêtes !

Ludique, Madame Mo est aussi pédagogique. Elle distille et explique le vocabulaire japonais associé sans alourdir le texte, ce à quoi je suis particulièrement sensible. Apprendre en s’amusant, c’est quand même ce qu’il y a de mieux. Et c’est un vrai plaisir que de découvrir des nouvelles chansons et d’apprendre des nouveaux mots (et oui, on vous fournit les chansons en version bilingue !). Un détail à ce propos qui m’a chagriné p.27 : le texte a été mal associé entre la version française et japonaise, c’est un petit peu dommage…

Ce livre ravira les petits et grands japoniphiles et au-delà, ceux qui aiment apprendre et s’enrichir au contact d’autres cultures. Il n’est nul besoin de vous rappeler tout l’amour que j’ai pour le Japon de manière générale : ce livre va contribuer à japoniser davantage encore mon quotidien ! Et pour la gourmande que je suis, pas sûre que je réussisse à attendre chaque fois un mois pour tester toutes les recettes que je ne connaissais pas et qui sont toutes plus alléchantes les unes que les autres !
Il va y avoir du Matsuri (fête, en japonais) chez Momiji !

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :